La Volkswagen Polo R5 THX Racing a joué la gagne jusqu’au bout du Rally van Haspengouw

 

La manche inaugurale du Championnat de Belgique des Rallyes 2019 a été marquée par un somptueux duel entre les deux VW Polo R5 de pointe. Au volant de l’exemplaire aligné par THX Racing, Cédric Cherain et Pierre Sibille ont signé la bagatelle de six scratches, apportant largement leur contribution à un splendide doublé des bolides allemands.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est dès les premiers mètres de course que la lutte pour la gagne à battu son plein dans la région de Landen. « A domicile, on sait que Kris Princen est un très rude adversaire, explique Lionel Hansen, responsable technique de THX Racing. Nous avions demandé à Cédric Cherain de ne pas d’emblée prendre tous les risques, mais plutôt de s’acclimater au comportement de la Polo R5. Dès la troisième spéciale, il a pu faire jeu égal avec Princen, accumulant les scratches dès le début de la deuxième boucle. Sa petite erreur dans un tronçon que l’on savait décisif, sans autre conséquence qu’une perte de temps, a scellé le sort de la course. Bravo à Kris Princen, qui reste le plus redoutable des concurrents sur ses terres, et de notre côté, le duo Cherain-Sibille a fait le job, signant la bagatelle de six scratches, preuve que la performance était d’emblée au rendez-vous. Ils terminent à 17’’6 d’un vainqueur qui n’a pas commis la moindre faute. C’est dire l’intensité des débats… »

De son côté, Cédric Cherain était ravi de cette première expérience au volant de la Polo R5 THX Racing… « Avant tout, je dois signaler que jamais par le passé, je n’ai eu l’occasion de collaborer avec un team ayant un tel niveau d’exigences et un soin aussi grand de tous les détails, comment le pilote de Fléron. Il est clair que pour espérer battre Kris Princen à l’Haspengouw, tout doit être parfait. Il s’en est donc fallu d’une petite erreur de trajectoire, car pour le reste, c’était idéal, que ce soit le team ou la voiture. Avec Pierre Sibille, nous avons rempli notre mission, et j’espère désormais pouvoir affronter Princen sur un terrain que je connais encore mieux, histoire de prendre une éclatante revanche. Une chose est sûre : la course dans de telles conditions, ça me convient très bien ! »

THX Racing est donc ravi d’avoir animer d’un bout à l’autre ce Rally van Haspengouw 2019 qui a clairement démontré que la Volkswagen Polo R5 est une voiture très bien née…