THX Racing offre une première victoire française à la VW Polo R5 !

 

L’histoire est particulièrement belle ! Ce week-end, l’équipe THX Racing a offert à la Volkswagen Polo R5 sa première victoire dans le cadre du Championnat de France des Rallyes. Le jeune Nicolas Ciamin, copiloté par Yannick Roche, a en effet imposé le bolide préparé en Belgique au terme d’une prestation remarquable, l’emportant avec un avantage de 13’’7 sur l’autre Polo R5 de Quentin Gilbert.

"Un résultat d’autant plus positif qu’il n’est certainement pas évident de venir à bout des meilleurs pilotes français chez eux, commente Lionel Hansen, responsable technique de THX Racing. Et force est de reconnaître que le plateau du 59ème Rallye Le Touquet Pas-de-Calais était d’excellente facture, ce qui rend la performance de ce vrai talent qu’est Nicolas Ciamin encore plus impressionnante. Pour THX Racing, offrir la première victoire française à la Polo R5 est un honneur, une sacrée satisfaction, et sans doute la meilleure des façons d’assurer la promotion et la renommée du team…"

Une semaine avant d’affronter le gratin du rallye hexagonal lors de sa populaire épreuve disputée sur des routes ayant pas mal de points communs avec celles empruntées par les épreuves belges, Ciamin et THX Racing s’étaient servis du Rallye de Hannut, épreuve régionale, pour préparer cette participation au Touquet. Il convient d’y voir l’une des clefs du succès de ce week-end. "Cette séance grandeur nature nous a permis de débarquer au Shakedown du Touquet avec un set-up à valider, et de pouvoir faire abstraction de la partie mise eu point par la suite, poursuit Lionel Hansen. En dépit d’une position peu avantageuse sur la route pour entamer l’épreuve, Nicolas a parfaitement géré sa progression, signant des scratches dès que c’était possible, et défendant très bien sa position le reste du temps. Il a su éviter toute erreur, et l’équipe s’est distinguée par des choix pneumatiques judicieux. La victoire était au bout…"

Pour Nicolas Ciamin, cette double victoire Hannut/Touquet est de nature à mettre largement en confiance avant de prendre la direction de la Corse pour retrouver le gratin du WRC-2, dont les meilleurs pilotes français… "Je pensais qu’il serait difficile de se battre pour la victoire, mais nous avons été en mesure d’éviter toute erreur, surtout dès l’instant où nous nous sommes portés aux commandes, explique le pilote de Nice. Samedi après-midi, sur le sec, la situation était un peu moins compliquée, mais encore fallait-il résister aux assauts de mes concurrents. Après le Monte-Carlo, Hannut et le Touquet, je suis de plus en plus à l’aise au volant de la VW Polo R5 THX Racing, ce qui est clairement de bon augure pour la suite de la saison…"

Cap donc sur l’île de Beauté, avec une épreuve programmée dans quelques jours à peine, du 28 au 31 mars…