THX Racing et Nicolas Ciamin ne manquent pas d'ambition en vue de l'ADAC Rallye Deutschland

 

L’heure de la rentrée a sonné pour l’équipe THX Racing, qui a déjà pris la direction de l’Allemagne afin de parfaire la préparation de l’ADAC Rallye Deutschland. La structure basée à Theux évoluera quasiment à domicile lors de la manche germanique du Championnat du Monde des Rallyes, alignant une Volkswagen Polo R5 pour les Français Nicolas Ciamin et Yannick Roche. Un duo qui a le vent en poupe et qui ne manque assurément pas d’ambition…

"J’ai pris part à quatre reprises à l’ADAC Rallye Deutschland dans ma jeune carrière, et l’an dernier, c’était déjà en WRC2, commente Nicolas Ciamin. C’est une épreuve que j’apprécie beaucoup, avec un découpage qui a pour particularité qu’on a l’impression de disputer trois rallyes en un. Entre les vignes, le camp militaire et les champs, les différences sont en effet marquées. Après notre début de saison et notre récente participation au Rallye de la Plaine en France, nous ne manquons assurément pas de roulage sur asphalte. La séance d’essais de ce samedi en Alsace, plus le ‘Monday Test’, tout cela va nous permettre d’arriver parfaitement préparés en Allemagne. Même si la concurrence s’annonce redoutable, je sais que la VW Polo R5 est une super auto, et avec Yannick, nous visons clairement un top 3 au classement des R5…"

"Il est clair que côté préparation, Nicolas et Yannick seront au top pour cette épreuve de rentrée, enchaîne Lionel Hansen, responsable technique de THX Racing. L’important sera d’éviter les erreurs et les crevaisons, afin de s’en tenir à l’objectif initial, qui est de signer des scratches en WRC2 et de se battre dans le peloton de tête de cette catégorie. Comme on l’a encore vu à Ypres, la Polo R5 est à son affaire sur asphalte. Mais attention aux performances de la nouvelle Fabia R5, sans oublier la Fiesta R5, dont on ne sait pas grand-chose du potentiel…L’Allemagne est clairement un rendez-vous phare de la saison, ce qui signifie qu’il faudra l’aborder avec intelligence. Pour Nicolas, le challenge est d’autant plus périlleux que s’il joue devant, tout le monde trouvera ça normal. Ses récentes prestations démontrent néanmoins que la pression, il est capable de gérer…"

Avec une liste d’engagés WRC2 tout simplement royale, riche de plusieurs candidats déclarés à la victoire, la lutte fera rage dès les premiers kilomètres. Ce qui signifie que sur les rives du Bostalsee, cadre verdoyant de l’ADAC Rallye Deutschland 2019, la pression commence à monter…